La fin d’un début

Orlando

L’expérience de le projet était une situation vraiment unique et spéciale. Les deux émissions étaient excitant avec un peu de stresse et un grand intérêt pour donné une émission exceptionnelle. Je dirais avant de venir à l’école d’été, je pouvais parler le français à une niveau proche d’avance mais pas une croyance en moi même pour faire part d’une équipe de radio qu’aurais parlé une heure. Si les émissions avaient été en Anglais, j’aurais eu aucune problème, quand même, ont avons trouvé comment fonctionner comme une équipe. Commencent le projet il y avait des problèmes de compréhension entre nous même, à cause de change de personnage, mais grâce à l’introduction de Andrea qui a nous aide parce qu’elle nous a mit dans une position qui a faire concrète nos idées. Notre idées et plans pour la première emission été très élaboré, par contre la planification pour la deuxième on a trouvé qu’on pouvions parler à un niveau assez avancé qu’on a parlé à propos de idée générale et pas trop de le sujet et le développement de notre émission. Par la fin c’était ça que j’aime la plus être à la station et au milieu de notre émission étaient vraiment des belles expériences. Il y a seulement trois choses que je fera d’ailleurs et c’est peut-être très stressant, la deuxième et de vraiment chercher plus de musique française/québécoise parce que c’était très amusant et finalement je souhaite de faire des  autres émissions. Mais dans la totalité l’expérience était une des choses la plus intéressante de l’École d’Été de Français ici à Sherbrooke.

 

Jad

 

Ce projet était vraiment unique et spécial pour moi, être à la radio et parler français était une expérience remarquable pour moi et mes partenaires aussi. Être là pour deux émissions était une occasion d’avoir la confiance de parler le français publiquement et d’en apprendre davantage sur la radio et son fonctionnement. Ce fut un bon travail avec mon groupe, car nous apportions nos expériences variées des différentes grandes villes du Canada comme Montréal, Ottawa et Toronto. Nos différentes expériences étaient ce qui faisait la force de notre équipe. C’est ce que j’ai préféré dans notre projet et c’est aussi ce qui a rendu notre sujet très intéressant. Je ferais deux choses autrement, comme trouver plus d’informations sur l’histoire des différences entre l’Ontario et le Québec et ajouter plus de faits sur la différence fondée que nous n’avons pas pu mentionner dans nos deux émissions. Je dois dire que je ne m’attendais jamais à parler à la radio, même pas en anglais, donc c’était un peu stressant, mais pour le faire et parler en français c’est en fait ce qui rendait la situation remarquable et spéciale.

Merci de nous donner cette opportunité, je l’ai vraiment apprécié.

 

Andréa

Il n’y a reste assez d’espace pour décrire le nouvel amour que j’ai pour la radio. Ça n’était pas seulement un mode d’exprimer et de discuter les questions d’actualité mais une opportunité à forger un lien incroyable avec mes deux partenaires de radio, l’un qui nous aidons à atteindre un nouveau niveau de confiance de soi et de l’un et l’autre. Je vais me souvenir toujours les regards sur les visages quand j’ai annoncé sur l’air que la lettre  «A» dans notre acronyme de nom équipe « OJA » signifiait que j’était  « allumée» ou « attractif ». Il y a plusieurs fois quand j’ai essayé d’être drôle mais ça finissait comme une blague un peu pathétique de moi-même. Mais, je suis fière d’avoir essayé prendre le personnage d’une artiste de radio, d’avoir pris une risque et l’ai survécu. Mon voyage de radio a été difficile mais enrichissant. J’appris l’importance de laisser-faire et de prendre du plaisir à improviser.. Autrement, je vais continuer à cultiver mon amour pour la radio en s’impliquant peut-être avec un radio francophone locale où j’habite à Ottawa. Enfin, c’est sur à dire que je ne peux pas le faire sans l’aide de gens de cette programme incroyable d’Explore. Merci pour tous!

Sincèrement à vous,

Équipe OJA

Rene Orlando Guevara-Ramos

Jad Al Zoubi

Andréa Sim

 

Notre famille de Radio CFAK 88,3 FM

Laisser un commentaire