Cinquième Billet Bilan Le Slam

Le projet en milieu francophone du Slam avec Frank Poule était une expérience très enrichissante. Ce projet présentait un vrai défi pour chacun d’entre nous. Toutefois, il était aussi très stimulant. Nous avons appris à accéder une nouvelle partie de nos cerveaux. Il a fallu que nous comprendrions nos émotions et que nous les communiquons de manière à bien transmettre notre histoire à l’audience pour bien établir une relation avec eux. Pour cela, il a fallu être inspiré et explorer le monde du Slam. Notre visite au Tremplin était une belle introduction à ce que à l’aire une soirée de Slam.

Nous avons découvert une nouvelle forme de s’exprimer en français et un nouveau passe-temps. Le processus de créer un Slam s’était très bien passé. Être dans un nouvel environnement facilite le processus de s’inspiré car il y a beaucoup de nouvelles choses à voir et nous sommes toujours entrains d’explorer de nouveaux environ et de s’éduqué davantage sur la culture québécoise. Nous nous sommes inspirées à partir de notre aventure à Foresta Lumina et plusieurs autres activités dans le cadre d’Explore. Ensuite, l’écriture de nos poèmes s’était aussi très bien passé. J’ai réussis à écrire le complet en deux jours. Comme nos poèmes étaient basé des sujets dont nous tenons à cœur, lorsque nous nous sommes assises pour la rédactions de ceux-ci, tous les vers nous sommes venue en tête très facilement. En fait, au début, on avait eu beaucoup de difficulté à nous permettre d’écrire de quoi on voulait écrire et de relever aux autres nos histoires et nos émotions. Mais, c’est grâce à Frank Poule qui nous a encourager à nous exprimer et de ne pas nous limiter que nous avons eu le courage de performé nos poèmes. Finalement, la présentation du poème était la partie la plus difficile, pour la majorité d’entre nous. Écrire à propos d’un sujet émotionnel est assez facile mais, partager ce poème avec les autre est un défi dont nous sommes fières d’avoir surmonter. Donc, ce projet en milieu francophone nous à poussé à sortir de nos zones de confort.

Tout en tout, notre partie favorite du processus de création de mon poème était définitivement l’écriture du poème. Nous avons ressenti comme si un gros poids s’était levé de sur nos épaules. Enfin, nous comprenons et je connaisons maintenant plusieurs poèmes de Slam ainsi que la culture Slam. En plus, nous sommes maintenant des vrais poètes du Slam!

 

Laisser un commentaire